Ce pont piétonnier centenaire est localisé dans le centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield à proximité du Marché public régional, sur le vieux canal de Beauharnois. À l’origine, ce pont était situé un peu plus en aval du canal, démantelé après 69 ans d’utilisation, puis remisé et inutilisé pendant 5 ans. Ce pont métallique est composé de deux fermes principales ainsi que de poutres triangulées de type « camelback », une rareté à l’heure actuelle au Québec. La ville a proposé au ministère de la Culture et des Communications (MCC), alors dirigé par madame Saint-Pierre, de classer ce pont d’intérêt patrimonial et de le repositionner sur le vieux canal afin de mettre en valeur son unicité et, par le fait même, améliorer le cadre existant de cette section du centre-ville.

 Le pont a été classé bien culturel en février 2012 et, depuis, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, fier de cet acquis culturel, n’a cessé de contribuer à sa mise en valeur. Le pont Jean-de-Lalande, de même que l’aménagement paysagé déployé à proximité conséquemment à cette remise en état, ont grandement participé à l’animation culturelle de ce secteur du centre-ville. Cet aménagement a favorisé la liaison entre le secteur du Marché public et le secteur commercial composé de commerces et de restaurants. Aujourd’hui, ce pont piétonnier est un élément culturel important du décor du centre-ville de cette ville de Montérégie qui favorise le dialogue entre les deux rives du canal. Cette installation est un atout important pour la ville.

 Ce projet de relocalisation et de mise en valeur a coûté près de 1,2 million de dollars dont 600 000 dollars provenaient du MCC. Un plan lumineux, ayant été conçu en deuxième phase, a engendré une animation importante autour du pont à l’été 2013. La programmation développée lors de cette saison est maintenant une référence locale en matière d’animation culturelle. Le projet d’illumination comme nous pouvons le voir sur les photos illustre une séquence composée de 64 projecteurs DEL en activité tous les soirs depuis l’été 2013, et ce, en plus de la tenue de spectacles sur le pont pendant la période estivale. L’installation lumineuse respecte le plan local en matière de développement durable de la ville et ne coûte que 60 sous de consommation électrique par jour.

 Ce projet d’aménagement et d’animation, rendu possible grâce aux différentes collaborations entre la ville et la Société du Vieux Canal de Beauharnois ainsi qu’avec les entrepreneurs locaux et les étudiants en ingénierie et ceux de production scénique du CÉGEP local, est à voir. Une petite visite dans cette municipalité de la Montérégie vous permettra d’apprécier le centre-ville historique de Salaberry-de-Valleyfield ainsi que les nombreux investissements culturels dans lesquels la municipalité s’engage depuis quelques années.

            Pont-de-la-lande-01
Pont-de-la-lande-02
Pont-de-la-lande-03
Pont-de-la-lande-04
Pont-de-la-lande-05
Pont-de-la-lande-06
Pont-de-la-lande-07
Pont-de-la-lande-08
Pont-de-la-lande-09
Pont-de-la-lande-10
Pont-de-la-lande-11
 Pont-de-la-lande-12
Pont-de-la-lande-13

Crédits photographiques : Mathieu Baril

Rédigé par Samuel Mathieu

 

Sources : Ministère de la Culture et des Communications, 2012 et Ville de Salaberry-de-Valleyfield, 2013.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *