REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE – Si Montréal est réputée pour les ruelles pleines de vie de ses quartiers résidentiels, celles du centre-ville sont à l’opposé un territoire désert, inexploré et inexploité, dans un quartier qui peine à s’affirmer comme un vrai milieu de vie.

Bien que d’origine purement fonctionnelle, ces ruelles en marge de la trame urbaine présentent une qualité spatiale exceptionnelle, par leur étroitesse, leur intimité, et les perspectives exceptionnelles, rare dans les villes nord-américaines, qu’elles donnent sur le paysage alentour.

En retrait de la circulation automobile, ces espaces font l’objet d’un intérêt grandissant dans de nombreuses villes étasuniennes, à l’image de l’impressionnant « Alley Network Project » de Seattle ou du projet de la « Grove Alley » à Brooklyn. Voir le récent article « The reimagined laneway » pour plus d’exemples inspirants.

Ces projets, encore à l’état de développement et porté par des interventions éphémères, pourraient avoir un impact à long terme incroyable sur le paysage de ces villes, à l’image du centre-ville de Melbourne qui a complètement été transformé par la revitalisation de son réseau de ruelles, reconnu comme étant un véritable paradis pour les piétons, lieux privilégiés pour les cafés, bars, terrasses, petites boutiques et autres micro-entreprises.

Voir le parallèle qui suit entre Montréal et Melbourne, à garder en tête en visionnant toute cette série de photos.

Ruelle donnant sur la rue Peel à Montréal et Degavres St. à Melbourne

Ruelle donnant sur la rue Peel à Montréal et Degavres St. à Melbourne

Ruelle entre les rues Metcalfe et Mansfield
Ruelle entre les rues Metcalfe et Mansfield


Ruelle face à l'édifice Sun Life

Ruelle face à l’édifice Sun Life


Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne

Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne


Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne

Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne


Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne

Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne


Ruelle donnant sur la rue Stanley

Ruelle donnant sur la rue Stanley


Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne

Ruelle entre les rues Drummond et De La Montagne


Ruelle Palace, donnant sur University

Ruelle Palace, donnant sur University

Crédits photographiques : Jérôme Glad

Rédigé par Jérôme Glad

4 réponses à “Le potentiel inexploité des ruelles du centre-ville de Montréal [série photo]”

  1. Victor Balsis dit :

    La ruelle à côté du Burger King à l’est du Square Phillips sera une bonne candidate pour embellissement. Presque au pied du QdS et cette ruelle est perpendiculaire à la rue Sainte-Catherine, alors très passant. Elle donne une très mauvaise image de notre centre-ville, La ruelle est vraiment dégueulasse, tant au point de vue visuel qu’aux odeurs néfastes…Même un ‘food-truck’ qui vendait seulement du café, stationné à l’extrémité nord, masquera peut-être les odeurs et cachera les conteneurs…

  2. ANDRE JULIEN BEGIN dit :

    Oui très bien,mais quand serat-il des services sanitaires??

    • Victor Balsis dit :

      On peut certainement mieux gérer l’entreposage et le ramassage des vidanges organiques dans une ruelle bien ciblée. Par contre, il doit certainement exister des ruelles ou ce n’est pas une probleme majeure, car elle ne desserve pas des restaurants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *