Quelle vocation pourrait être donnée aux voitures du métro de Montréal qui seront remplacées dans un an ?
Ce ne sont pas les idées qui manquent, à l’heure où les villes se redéfinissent de plus en plus par le mobile ; conteneurs, cuisine de rue… Et pourtant, la Société de transport de Montréal (STM) semble dans l’impasse comme l’explique cet article.

« Tout indique que les 336 voitures de métro MR-63 passeront à la scie à la fin de leur vie utile puisque les futurs acquéreurs se font rares.
Les nouveaux wagons Azur de Bombardier feront leur entrée sur le réseau dans un an. D’ici là, la Société de transport de Montréal (STM) tente de se départir des vieux wagons du métro, sans trop de succès. Elle a cependant mis sur pied un comité chargé de leur trouver une seconde vie. »

La STM avait pourtant montré la voie en 2008 en installant une voiture du métro sur la rue Ontario dans le cadre du festival Juste pour Rire.

STM ontario3

On imagine alors une étendue de possibilités pour récupérer de ces voitures et aménager des grands espaces de la métropole, comme le Parc Olympique, le quartier des spectacles, les dessous du pont Jacques-Cartier, les abords du canal Lachine, et tous ces étendues emblématiques qui manquent .

Pour se convaincre du potentiel de réam

Espérons que l’intérêt du monde du design permettra de voir naître des projets porteurs pour préserver ces objets du patrimoine collectif.