Colloque 2017



banniere_colloque_17_b

aaaa 

Appel à proposition

 

Alors que Montréal vit présentement une année hautement festive pour célébrer son 375e anniversaire, l’Association du Design Urbain du Québec invite les acteurs professionnels et citoyens de la ville à se projeter au-delà des mois de fête, et engager dès maintenant une réflexion publique collective sur le rôle de la fête et de l’éphémère dans la construction de la ville de demain.

En février dernier, l’ADUQ a adopté sa première thématique annuelle autour de la ville (post) festive pour explorer de façon constructive et collaborative la façon dont la fête peut fabriquer l’urbanité et la ville de demain.

 

Parades, carnavals, fêtes foraines ou festivals traduisent cette façon dont la ville a toujours été le cadre de manifestations festives éphémères qui tentent de générer des « moments urbains » heureux. À une plus grande échelle, expositions universelles, grands événements sportifs ou anniversaire de ville sont vus comme des catalyseurs urbains de transformation.

 

L’évènement festif, par son caractère rassembleur et extraordinaire, permet de changer le regard que l’on pose sur un espace en jouant sur l’imaginaire qui lui est associé, en lui offrant un nouveau visage, en y testant de nouveaux usages, en lui ouvrant de nouveaux horizons possibles. L’évènement peut ainsi agir comme prétexte pour expérimenter, prototyper, imaginer ou encore faire jaillir de nouvelles idées dans un contexte populaire et éphémère. À ce titre, il devient un outil précieux dans la fabrique de la ville contemporaine.

Réenchanter la ville ordinaire par la fête, oui, mais après? Que reste-il après, lorsque la fête est terminée? Comment intégrer le temps de l’événement, de la fête, à l’histoire urbaine, en excédant le temps de l’éphémère? Si l’éphémère peut assurer un rôle structurant, comment alors capitaliser concrètement sur la fête pour construire une vision d’aménagement urbain sur le long terme?

S’appuyant sur les récentes festivités montréalaises mais aussi sur de nombreux exemples internationaux, la troisième édition du colloque de l’Association du Design Urbain du Québec se veut être une plateforme pour engager une réflexion collective sur le rôle de la fête et de l’éphémère dans la construction la ville de demain.

 

Nous convions nos membres ou toute personne intéressée par la pratique du design urbain et ses enjeux à soumettre une proposition de communication en lien avec les thèmes proposés ci-dessous. Afin d’enrichir le partage de connaissances lors de ce rendez-vous et de questionner le design urbain sous toutes ses coutures, nous invitons autant les professionnels que les gens du milieu académique à nous soumettre leur candidature.

Dans le cadre de ce troisième colloque de l’ADUQ, la réflexion collective sera orientée à partir de trois grands thèmes et de trois grandes questions qui en découlent :

 

L’éphémère, le temporaire et le transitoire :

 

 

Les legs matériels :

 

 

L’implication des citoyens et les impacts sur ceux-ci :

 

 

 

Votre proposition doit rencontrer les exigences suivantes :

 

Titre du projet

Quatre mots-clés

Proposition de 250 mots adressant l’une ou l’autre des questions mentionnées ci-haut (contexte, objectifs, réflexion, perspectives)

Une brève notice biographique de 150 mots

 

L’évaluation des propositions se fera par un jury.

Les communications orales seront d’une durée de 20 minutes (sujet à changement), suivies d’une période de questions de 5 minutes. Les présentations seront regroupées par thématiques.

DATE LIMITE DE REMISE DES PROPOSITIONS

Le Jeudi 12 octobre, 17h00

à l’adresse suivante : concours@aduq.ca

DATE ET LIEU DE L’ÉVÉNEMENT

10 Novembre 2017

à Montréal (lieu à venir)

RESPONSABLE

Léa James – l.james@aduq.ca

Responsable du colloque de l’ADUQ