2012 – Mots des commissaires



Jason Prince

Jason Prince

Natif de Montréal, Jason Prince compte près de deux décennies d’expérience dans le développement économique et communautaire à titre d’urbaniste.À ses débuts, Jason a participé à l’édification de la première coopérative d’habitation étudiante multi-universitaire à Montréal. Il a par la suite joué un rôle clé de soutien à l’exécutif du Fonds foncier communautaire de la ferme Benny, un effort collectif pour acheter et rénover plus de 300 appartements dans NDG. Plus tard, Jason a contribué à l’Énergie Verte Benny Farm, une centrale d’énergie géothermique à but non lucrative appartenant à la communauté et desservant trois projets de logements communautaires.En tant que coordonnateur d’un projet de recherche-action impliquant plusieurs universités et groupes communautaires, Jason a pris part aux négociations concernant le nouveau Centre universitaire de santé McGill afin d’assurer que l’entente défend et promeut les intérêts de la communauté, afin de maximiser les benefices pour les communautés avoisinantes la cour Glen, dans le développement économique local, l’employabilité et l’integration urbain.Jason enseigne l’économie sociale et les politiques publiques à Concordia. Il est aussi le fier père de deux enfants.

Raquel Penalosa

Raquel Penalosa

Détentrice d’un baccalauréat en architecture du paysage, Raquel Peñalosa cumule plus de 25 ans de pratique dans les domaines de la planification, du design, de l’aménagement et de la réalisation de projets en architecture du paysage et en design urbain ainsi qu’en coordination et direction d’équipes pluridisciplinaires. Elle est intervenue autant dans les domaines public que privé, tant sur des projets urbains d’envergure que d’espaces publics locaux et jouit d’une pratique internationale, ayant travaillé plusieurs années en Californie et en France. Dans sa pratique Raquel agit pour une ville plus verte et plus équitable à partir d’une approche de design participatif. Dans ce sens, elle explore des processus collaboratifs en innovation sociale qui visent à interroger et à définir la place du citoyen au cœur de son action, en s’impliquant dans plusieurs projets innovants, dont le laboratoire vivant Mandalab, la démarche Imaginons Saint-Marc, la communauté Art of Hosting, les mouvements citoyens À table citoyen et 100 en 1 jour. Elle collabore à l’organisation et à la création d’événements, dont Flora Montréal 2006|2007, Écocité Sommet Mondial 2011 Montréal. En 2010, elle  participe au succès de la candidature de Mission Design pour la tenue du Congrès de la Fédération Internationale d’architectes paysagistes (IFLA) à Montréal en 2017. Elle est déléguée canadienne IFLA depuis 2011, administratrice du Centre d’Écologie Urbaine de Montréal  depuis 2011 et élue présidente en 2014. Les prix qu’elle a reçus témoignent de son engagement. Elle a été invitée à participer à des concours et jury locaux et internationaux.

Erick Rivard

Erick Rivard

Architecte associé et designer urbain au sein de Groupe A / Annexe U, Erick Rivard est titulaire de deux maîtrises en architecture et est spécialisé en gestion des paysages bâtis. Son rôle d’expert est reconnu dans plusieurs domaines de l’aménagement, il est régulièrement consulté par les milieux universitaires et divers paliers gouvernementaux. Il est administrateur à la Commission de la Capitale Nationale du Québec, membre de la Commission d’urbanisme de la Ville de Québec et enseigne sur une base régulière à l’École d’architecture de l’Université Laval, notamment dans la concentration de maîtrise en design urbain. Très impliqué dans son milieu, Monsieur Rivard est membre de plusieurs conseils d’administration et participe à de nombreux colloques et séminaires à titre de conférencier.
Il s’est distingué dans la réalisation de plusieurs projets et concours en architecture et en design urbain : mention du jury pour le concours en design urbain du Pôle muséal Montcalm, troisième prix au concours métro Champs-de-Mars, lauréat du concours de l’Ilot des palais à Québec et premier prix de design des entretiens Jacques-Cartier à Lyon.

Ugo Lachapelle

Ugo Lachapelle

Ugo Lachapelle est professeur en mobilité et développement durable à l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent principalement sur le transport actif, l’usage du transport en commun, et les disparités sociales dans l’accès à la mobilité. Les relations entre les comportements de déplacements des individus et les caractéristiques de l’environnement urbain sont explorées dans ses travaux. Depuis 2003, il analyse l’intégration des préoccupations environnementales et sanitaires aux politiques de transport urbain. L’évaluation de programmes de transport durables et l’évolution temporelle de la mobilité au Canada font aussi partie de ses travaux en cours.
Ugo Lachapelle, Professeur, Département d’études urbaines et touristiques à l’École des Sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal, 2011
Associé de recherche Postdoctoral Voorhees Transportation Center, Rutgers University, 2011
PhD en aménagement urbain School of Community and Regional Planning, University of British Columbia (UBC), 2010
M.Sc. En Science de l’Environnement Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal (UQAM), 2005

François Gagné, conférencier d’ouverture

François Gagné est diplômé en architecture de l’Université de Montréal et détient également une Maîtrise en architecture et design urbain de l’Université Columbia de New York. Après une bref passage au sein d’agences d’architecture privées, dont Cardinal et Hardy, Boutros et Pratte, et Melvin Charney, il fut engagé à la Ville de Montréal pour la conception du premier plan d’urbanisme de la ville, adopté en 1992. Depuis ce jour, il oeuvre au sein du Service de la mise en valeur du territoire au sein de l’équipe d’aménagement et de design urbain, dont il est le coordonnateur.  

Son équipe a entre autres collaboré, coordonné ou conçu des projets tels que le faubourg Saint-Laurent et la rue Charlotte, la promenade de la Commune, la Cité internationale (maintenant le QIM), la promenade Lavo/place Valois,  le plan d’aménagement du domaine public intégré au Programme particulier d’urbanisme de Griffintown , le plan de développement urbain, économique et social (le PDUÉS) des quartiers avoisinant la cour Outremont.,  et le récent aménagement public ceinturant le musée des Beaux-arts de Montréal.

Outre son travail à la Ville de Montréal, M. Gagné a collaboré à maintes reprises comme chargé de formation pratique, professeur invité ou critique invité aux écoles d’architecture, d’architecture de paysage et d’urbanisme des universités de Montréal, McGill et Carleton à Ottawa. Il a participé, à titre de conférencier, d’exposant ou d’organisateur,  à de nombreux colloques et expositions, dont , en 2013,  « Vers une architecture montréalaise »,organisé par l’Institut du patrimoine de l’UQÀM,  “Regenerating our Cities”, organisé l’automne dernier par la Seoul Design Foundation à Séoul,  « LA RUE EST À NOUS … TOUS ! », organisé par l’INRS – Urbanisation, Culture et Société, en collaboration avec l’Institut pour la ville en mouvement et le Centre de design de l’UQAM, en 2008 et le colloque  “40 ANS À IMAGINER LA VILLE DE DEMAIN” soulignant le quarantième anniversaire de l’Institut d’urbanisme de l’Université de Montréal.

Son projet lauréat du concours national d’idées pour un pavillon de l’architecture canadienne à Venise a été présenté à la Biennale d’architecture de Venise en 1996, et  il a également participé à l’exposition “PENTIMENTI : PROCESS IN CONTEMPORARY CANADIAN ARCHITECTURE”, à l’Ottawa Art Gallery en 1997. Il a en outre collaboré à plusieurs plusieurs publications dont  certains numéros de la revue ARQ ayant trait à l’aménagement urbain, notamment au numéro 147 dans lequel on retrouve son texte « Après l’éden, avant l’oubli : le projet urbain montréalais et la charrette du secteur ouest de Pierrefonds ».