Lab Éphémère 2016



Place au chantier ! 

Lab Éphémère 2016

 

Tour d'aiguillage Wellington

crédit  photo : Christine Kerrigan

Suite aux discussions générées lors des laboratoires du VFMR 2016 tenus à l’été 2015, l’Association du design urbain du Québec et le collectif We/Art, lauréat avec Ateliers Créatifs Montréal du projet de requalification de l’ancienne Tour d’aiguillage Wellington, ont le plaisir d’expérimenter le concept du chantier ouvert! Place au chantier! sera donc un laboratoire in situ de réflexion, de diffusion et de création en design urbain, ouvert au public du 12 juillet au 30 juillet 2016 

Ce projet est soutenu par le Conseil des Arts du Canada, le Consulat général de France à Québec, ainsi que la Ville de Montréal et le Ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le cadre de l’entente sur le développement culturel de Montréal.

Mettre l’accent sur le processus de fabrique de la ville

Soucieuse de mettre en avant-plan le design de la ville, tant comme nalité que comme processus, l’ADUQ fait évoluer son VILLAGE ÉPHÉMÈRE en LAB ÉPHÉMÈRE : un laboratoire in situ de réflexion, de diffusion et de création en design urbain, ouvert au public. À l’aube de la mise en chantier de la Tour d’aiguillage Wellington, le collectif We/Art souhaite engager une synergie autour du développement du futur projet qui accueillera un équipement culturel composé d’un café-bistro, d’un espace de création et de diffusion « art x urbanité » et d’un incubateur urbain.

Le Collectif ETC en résidence

Grâce au soutien du Consulat général de France à Québec, l’ADUQ a le grand plaisir d’accueillir en résidence le Collectif Etc, l’un des plus prolifiques, inspirants et innovants collectif français de la relève en architecture et en urbanisme. Lauréat en 2011 du concours EUROPAN 11, récompensé en 2012 par le Ministère français du Logement et de l’Égalité des Territoires du titre lauréat du Palmarès des jeunes urbanistes, le Collectif ETC insuffle à travers ses projets dans l’espace public une réflexion positive et ouverte, provoquant la rencontre et l’échange entre designers et citoyens à toutes les étapes du processus de design.

La Promenade Smith comme territoire d’expression de l’innovation urbaine

La toute récente requalification contemporaine de la Promenade Smith – ancien tracé fondateur situé dans Grif ntown – témoigne de la volonté de faire de l’espace public le garant d’une urbanité durable et porteuse de sens, dans un quartier en pleine mutation architecturale. Le projet prendra place sur celle-ci, au bord du Canal de Lachine et au pied de l’iconique Tour d’aiguillage Wellington – cet ancien poste de commandement, aujourd’hui vacant, mais qui autrefois orchestrait les mouvements des trains et des bateaux. Il s’agit par le présent projet d’aiguiller et d’accompagner désormais l’innovation urbaine.

Une expérimentation immersive et collaborative

Sous la forme d’un « chantier ouvert », le LAB ÉPHÉMÈRE est pensé comme un processus passionnant à révéler au public, ainsi qu’un prétexte à l’expérimentation des designers et à la sensibilisation des citoyens. Articulé autour de la conception / construction d’une installation temporaire : la «Cabane de chantier», des ateliers, des tables-rondes, et des événements ponctuels viendront animer le LAB et engager l’appropriation citoyenne.

Le projet vise à fédérer les étudiants et professionnels de l’aménagement, au cours d’un processus évolutif de création en design urbain, en portant parallèlement une réflexion sur l’appropriation collective de la ville en transformation. 

Place à la réflexion !

Dans l’ambiance d’un chantier en évolution, entre deux coups de marteaux, nous vous invitons à venir réfléchir avec nous lors de nos trois tables-rondes ;

Le temps de vacance comme base du projet urbain5@7 le jeudi 21 juillet

La période de chantier peut-elle être un espace-temps adéquat pour créer une dynamique collective autour d’un projet urbain? Un moment pour se rencontrer, pour échanger, pour expérimenter, voire pour construire ou influer sur le projet à venir? De la même façon, l’appropriation de la période de vacance pour (ré)activer un espace en y testant de nouveaux usages peut-il devenir une étape indispensable à un développement urbain intégré et progressive ? 

La permanence architecturale, qui a inspiré le projet Place au chantier ! sera aussi introduite sous ses différentes facettes au cours de cette rencontre. Dans le contexte montréalais, dans quels types de projets serait-il intéressant d’intégrer le concept de permanence architecturale? Dans quelle mesure pouvons nous nous approprier ce concept et l’adapter aux réalités québécoises?

Évènement Facebook

Collectif Etc, mode de fonctionnement et L’heure est au bilan, 3@4:30 le samedi 23 juillet

En première partie : Le Collectif ETC, l’un des plus inspirants et innovants collectif français de la relève en architecture et en urbanisme, complétera sa résidence montréalaise par une présentation de leur démarche de travail. Le Collectif ETC insuffle à travers ses projets dans l’espace public une réflexion positive et ouverte, provoquant la rencontre et l’échange entre designers et citoyens à toutes les étapes du processus de design.

Ce sera également l’occasion de se procurer leur ouvrage Détour de France retraçant un an de voyage à vélo à la rencontre d’acteurs défendant une “fabrique citoyenne de la ville” .

En deuxième partie : tout les designers et artistes ayant participé au chantier ouvert se joindront à la discussion ! Il sera question de l’évolution des a prioris qu’une entreprises telle que Place au chantier! a suscité, de la démarche globale, des points forts, des points faibles et des multiples potentiels…!

Laissant de côté la formule classique des tables rondes, le public sera invité à participer aux échanges, le tout animé par Jean-Philippe Simard, consultant en aménagement et designer urbain au sein du Collectif Le Banc.

Évènement Facebook (à venir)

Montréal post 2017

L’effervescence de Mtl 2017 : quelles répercussions dans nos processus d’aménagement urbain?5@7 le jeudi 28 juillet

Doit on percevoir la période pré-festive du 375e de la ville comme un catalyseur de processus collectif de transformation de la ville ? Le 375è anniversaire de Montréal, et les différents projets qui l’accompagne (legs, projets d’arrondissement, projets par quartier) marque-t-il un tournant dans les pratiques d’aménagement donnant plus de place aux initiatives bottom-up ? ou s’agit-il simplement d’une nouvelle tendance de planification urbaine par l’évènementiel ? Comment pouvons-nous créer des dynamiques durables et  inspirants au delà de l’évènement ? 

Nos panélistes invités discuteront des apprentissages à retenir et des potentiels de création pour appréhender et accompagner le Montréal d’après 2017.

Évènement Facebook (à venir)

Sur les réseaux sociaux : 

La page Facebook, pour ne rien manquer des évènements 

Le compte instagram pour suivre l’expérience presque en direct

Le site internet et le carnet de chantier  , notre journal de bord