Saisons du design urbain à Québec



 

SaisonsDU-automne2017

Cet automne, l’ADUQ est heureuse d’inviter les étudiants du laboratoire de design urbain de l’École d’architecture (Ulaval) à présenter les projets conçus dans le cadre de la charrette de début d’année : La ville de l’intensité!

Ne manquez pas ce concours étudiant – presque une tradition automnale maintenant 😉 – qui mettra en vedette l’excellent travail et les idées innovantes des designers urbains de demain!

Cette édition de la charrette porte sur le potentiel de transformation de différents lieux de la ville contemporaine par une posture de création tactique :

« Bien que les interventions tactiques sont de plus en plus nombreuses et très variées, les limites à ce type d’action sont multiples : les restrictions de propriété, le cadre règlementaire, l’investissement, la difficile mobilisation, etc. En même temps, des critiques se font entendre concernant cette manière « organique » d’intervenir qui souvent s’attaque à des défis « à la pièce », sur de petits morceaux de ville, sans assez s’attarder aux problèmes de manière systémique ou aux continuités urbaines. Certains s’inquiètent que la quête d’un capital « culturel », à travers des installations à connotation plus hermétiquement artistiques ou formelles, nuise à la construction d’un véritable capital social ou écologique (Deslandes, 2013). Certaines manières de réinvestir les lieux peuvent aussi contribuer à l’embourgeoisement d’un quartier. L’objet de ce concours est de réfléchir, dans l’esprit de l’urbanisme tactique, à un projet d’intervention orienté sur la transformation de lieux oubliés ou délaissés, avec à la fois un impact social marquant pour une communauté et un potentiel structurant pour la ville ». 

Les membres du jury :

Léa James, designer urbain (représentante ADUQ)
Jean Jobin, designer urbain et professionnel en architecture retraité (représentant ADUQ)
Nik Luka, professeur, Architecture + Urban Planning, McGill University
Simon Parent, designer urbain, Les Malcommodes
Jean-Philippe Simard, designer urbain et chargé de projet à La Pépinière | Espaces collectifs et à l’Atelier Le Banc

VOIR TOUS LES PROJETS // ANNONCE DES LAURÉATS

.

.

.

.

_______________________________________

-Éditions passées-

 

 

18451467_1314570425324178_5365113913534566674_o

L’ère de l’éphémère

Depuis quelques années ça grouille de partout : Ici et là jaillissent des places et des aménagements éphémères de toutes tailles et tous styles. Ces installations reviennent chaque année, toujours plus nombreuses, animant l’espace public. Certains les voient comme un laboratoire, une transition, une destination festive, un élément déclencheur, une revendication. Pas de doutes, ces interventions revêtent plusieurs sens. D’origine activiste, que sont devenus les aménagements éphémères aujourd’hui? À qui sont-ils destinés? À quoi servent-ils vraiment?

L’ADUQ souhaite revenir à la base de ces questions en se demandant «De quoi parle-t-on au fait?»: D’aménagements éphémères, tactiques, transitoires, temporaires, événementiels… Tous des synonymes ou plutôt des idéologies complémentaires?

Venez participer à la réflexion lors d’une table-ronde composées de concepteurs, d’acteurs citoyens et de chercheurs, une fraîche à la main, mardi le 30 mai au Le Cercle à Québec!

Nos invités :
Émile Piché, agent de liaison à la Table de quartier l’EnGrEnAgE de Saint-Roch
Geneviève Cloutier, professeure adjointe à l’École supérieure en Aménagement du territoire et Développement régional de l’Université Laval
Simon Parent, co-fondateur du collectif Les Malcommodes
Édouard-Julien Blanchet, coordonnateur du projet L’église Saint-Charles de Limoilou : espaces d’initiatives

 

 

__________________________

17038763_1240588766055678_4526350528092213612_o

Première Saison du design urbain de 2017 à Québec ! Cette année, l’ADUQ lance une thématique annuelle : La ville (post) festive. Chaque Saison sera l’occasion de pousser nos réflexions autour de cette thématique, à Québec comme à Montréal (la tradition prend de l’ampleur) !

REGARD CRITIQUE SUR LES LEGS DES GRANDES CÉLÉBRATIONS

Le 400e de Québec, un moteur de changement ?

Les grands événements poussent les villes à investir et innover et à mettre en valeur leur patrimoine et leurs spécificités. Ces occasions sont un levier pour mettre en œuvre des projets d’envergure, parfois symboliques. Mais qu’en est-il de l’après-événement? Profite-t’on de ces occasions rares pour améliorer le quotidien des citoyens? Qu’en reste t’il une fois la poussière retombée?
À l’occasion du 375e de Montreal, l’ADUQ vous invite à poser regard critique sur l’après 400e de Québec: Quelles ont été les opportunités saisies, les réussites et les changements de pratique en matière de design urbain? De regard sur l’espace public? Sur l’événementiel? Mais aussi, quels ont été les rendez-vous manqués? Les legs qui n’ont pas su être récupérés une fois la fête terminée? Et quelles leçons en retenir?

C’est un rendez-vous à ne pas manquer, le lundi 27 mars, au Cercle, dès 17h30.
Comme d’habitude, l’évènement est gratuit pour tous et nous offrons une consommation à nos membres!

Nos invités :
François Bourque, chroniqueur, Le Soleil
Catherine-Eve Gadoury, responsable de la programmation, Musée National des Beaux-Arts de Québec
Peter Murphy, designer urbain, Ville de Québec (Service de l’aménagement et du développement urbain)

_________________________________________________

14409906_1074048049376418_5728901543963311931_o

Le mardi, 11 octobre prochain, l’ADUQ vous accueille au Cercle pour la tenue des Saisons du design urbain à Québec! Pour son édition automnale, l’ADUQ invite les étudiants à la maîtrise de l’École d’architecture de Université Laval à présenter les résultats d’une charrette d’urbanisme tactique sur le thème de «La mobilité au quotidien». Ce concours tourne autour d’une recherche sur les micro-interventions dans l’espace public, en le colorant d’une préoccupation envers les questions de mobilité à l’échelle locale.

«Avec la venue du SRB, l’important transit automobile déjà̀ présent dans le quartier Saint-Roch et la volonté́ de la Ville de Québec et du Conseil de quartier d’encourager des milieux de vie durables, il sera nécessaire de transformer l’espace public de manière importante pour obtenir un milieu de vie de qualité́ qui marie dynamique urbaine et transport, autant actif que passif. Si le PPU en cours identifie plusieurs enjeux et objectifs de mobilité dans le quartier Saint-Roch, les moyens pour y parvenir restent flous. Par l’entremise d’interventions concrètes, l’exercice vise à mettre en lumière les potentiels de transformation de l’espace urbain et sensibiliser directement les résidents du quartier aux enjeux de la mobilité.

L’installation urbaine est comprise ici comme une intervention à la fois modeste, percutante et significative pour recadrer la perception d’un paysage, pour retrouver un sens oublié ou un caractère effacé. Miser sur le temporaire et sur des actions transformatives relativement modestes serait aux antipodes d’une pratique « standard » de l’urbanisme normatif. Plus proche de l’idée de ville « réversible » (Serra 2010), une telle stratégie vise l’intervention plus ou moins informelle pour recadrer l’usage et l’appropriation, pour des périodes relativement courtes ou transitionnelles. Dans ce cadre, les designers urbains empruntent une posture qui oscille entre l’art et l’action».

Cette soirée sera aussi l’occasion de découvrir l’équipe gagnante et les mentions du jury et du public de l’évènement PARK(ing) Day, organisé en partenariat avec la CRE-Montréal et Accès transports viables. À travers le Québec, de nombreux participants ont occupé autant de cases de stationnement afin d’explorer, le temps d’une journée, le potentiel de ces espaces. Lieux de réflexion, d’amusement, de rassemblement, que pourrions-nous faire si nous redonnions aux citoyens un peu de la place réservée à de simples moyens de locomotion?

__________________________________________________

13558653_1008072385973985_9131220892771733512_o

L’ADUQ et la Relève en urbanisme de l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) s’associent pour vous amener une soirée Débat d’idées, en marge du congrès de l’OUQ. Cette édition spéciale des Saisons du design urbain à Québec aura lieu au Cercle et sera suivie d’une séance réseautage.

L’eau a toujours été au centre du développement des villes et des civilisations. À travers les âges, l’eau a eu de nombreuses fonctions, notamment liées à l’agriculture, la salubrité, le transport, l’industrialisation et le tourisme, non sans que l’humain impose ses activités sur les milieux aquatiques. Dans la région de Québec aujourd’hui, l’eau fait les manchettes en raison des impacts environnementaux qu’a le développement résidentiel de plusieurs petites municipalités autour du bassin versant de la région. La thématique de ce débat d’idées s’articule autour de l’importance de l’eau en tant qu’attrait au développement, mais également autour de l’importance de palier aux impacts que le développement et l’humain peuvent avoir sur l’eau.

Nos invités:

ALEXANDRE TURGEON, Fondateur et président exécutif de Vivre en ville
ANDRÉE NADEAU, Architecte paysagiste chez Option aménagement
FRANÇOIS MORNEAU, Conseiller spécial et coordonnateur à la Communauté métropolitaine de Québec

__________________________________________________

 

saisons-hiver2016

Hiver 2016 : Vivre et aménager les communautés autochtones du nord du Québec

9 mars au Cercle, 17h30 |  228 rue St-Joseph Est, Québec

Le mercredi, 9 mars prochain, l’ADUQ vous invite au Cercle pour la tenue des Saisons du design urbain à Québec ! Pour son édition hivernale, nos panélistes invités partageront leur expérience professionnelle et leur point de vue sur l’aménagement des communautés autochtones du nord du Québec.

De la Côte-Nord au Nunavik, la sédentarisation des peuples autochtones pose d’importantes questions ; Comment proposer des aménagements culturellement significatifs en réponse aux aspirations des communautés ? De quelles façons peut-on impliquer les populations locales dans la planification de l’aménagement des communautés ? Comment le faire dans un climat nordique influencé par les changements climatiques ?

Panelistes:

  • Geneviève Vachon, architecte (MOAQ), est professeure titulaire à l’École d’architecture de l’Université Laval
  • Gaelle André-Lescop membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, à titre d’ingénieure civil
  • Kassandra Bonneville, dimplômée M. en Sc. de l’architecture à l’université de Montréal et coordinatrice / membre du collectif Kopula|regards sur le nord
  • Caroline Desbiens, Professeure titulaire au Département de géographie de l’Université Laval
L’évènement est gratuit et ouvert au grand public.

Une consommation sera offerte aux membres de l’ADUQ.

__________________________________________________

 

Saisons du du Affiche

Été 2015 : Pourquoi et comment aménager la ville pour jouer au quotidien?

13 août au Spot, 17h30 | Québec

Le jeudi, 13 août prochain, l’ADUQ s’associe avec le SPOT (Sympathique Place Ouverte à Tous), pour la tenue des Saisons du design urbain à Québec ! Pour cette édition d’été toute spéciale, des panélistes invités partageront leur expérience professionnelle et leur point de vue sur les avantages d’aménager la ville pour jouer et évoqueront différents moyens originaux d’y parvenir.

Cette activité propose d’explorer des projets qui contribuent à créer des occasions de jeu, de sport et de spontanéité dans la ville, au cœur du quotidien des citoyens. Quels aménagements sont nécessaires pour stimuler de telles situations? L’environnement bâti à Québec et ses environs encourage-t-il à être actif ? De quels exemples peut-on s’inspirer pour mieux aménager nos quartiers et ainsi encourager un mode de vie plus actif et sain?

L’évènement est gratuit et ouvert au grand public. Une consommation sera offerte aux membres de l’ADUQ.

 

 __________________________________________________

 

11039819_785823951532164_2040643302794326162_o

CEUM Musée-Amerique-franco ULAVAL

 

 

Conférence de Fred Kent, fondateur de Project for Public Spaces (PPS)

27 mai, 17h00 | Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, 2 Côte de la Fabrique, (Québec)

L’ADUQ et le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) sont heureux de s’associer afin d’inviter la communauté du design urbain, de l’aménagement, du design, de l’architecture et du «placemaking» à une conférence de FRED KENT, fondateur de l’organisme Project for Public Spaces (PPS). Cet évènement s’inscrit dans le cadre des Saisons du design urbain à Québec, et des Journées de l’écologie urbaine du CEUM, à Montréal.

La conférence  à Québec aura lieu le 27 mai 2015, à 17h. Elle sera suivie du lancement du guide «Aménager des villes avec et pour les citoyens» du CEUM, et sera accompagné d’un cocktail.

Inscription obligatoire:

L’inscription comprend la participation à la conférence, un exemplaire du guide Aménager des villes avec et pour les citoyens et le cocktail.

Les participants auront accès au stationnement du Séminaire de Québec, situé à l’arrière du bâtiment et accessible par la rue Port Dauphin.

S’INSCRIRE.

Contenu de la conférence

Le Placemaking est un mouvement émergent qui vise à réinventer les espaces publics en tant que « cœur de chaque communauté dans les villes ». Dans cette conférence, Fred Kent et Kathy Madden discuteront du Placemaking tel qu’il se déploie partout au Québec. Pour revitaliser nos communautés, il faut plus qu’une approche de planification traditionnelle; il faut une approche ancrée dans la participation communautaire. Plus qu’une simple création d’une meilleure conception urbaine des espaces publics, le Placemaking est la manière dont les gens bâtissent collectivement et intentionnellement notre monde et notre avenir sur cette planète.

Fred Kent est une sommité en matière de revitalisation des espaces urbaines et un des plus grands penseurs de la croissance intelligente de la ville. En tant que fondateur de PPS et du Jour de la Terre à New York, ses idées sont connues dans le monde entier. Chaque année, PPS forme plus de 10 000 personnes sur les techniques du Placemaking.

 _________________

Bandeau Hiver 2015

Hiver 2015 : Entre flexibilité et contrainte … où se situe la réglementation d’urbanisme?

17 mars au Cercle, 17h30 |  228 rue St-Joseph Est, Québec

C’est avec enthousiasme que l’ADUQ vous convie à l’édition d’hiver des Saisons du design urbain à Québec, le mardi 17 mars 2015, à 17h30 au Cercle.

Lors de cette soirée, un panel d’intervenants abordera la thématique de la transformation de la ville et la législation entourant ces modifications. Les règlements d’urbanisme sont d’abord et avant tout conçus pour protéger les milieux habités d’éventuels projets qui dénatureraient leur cadre bâti, leur caractère ou leur nature. Ils devraient être garants d’une certaine harmonie visuelle, d’un consensus populaire et d’une bonne intégration urbaine, mais est-ce toujours le cas?

Les normes quantitatives strictes peuvent également empêcher l’évolution progressive et pertinente de la forme urbaine en raison de leur rigidité. Les besoins contemporains de la population urbaine évoluent rapidement et surtout en ce qui concerne le logement. Pour répondre à ces besoins et pour préserver la vitalité des milieux urbains, il est essentiel de favoriser l’amélioration des milieux de vie, la densification sensible et la consolidation des quartiers existants. L’atteinte de ces objectifs est pourtant complexe et il devient difficile pour les professionnels d’innover, tout en respectant la réglementation mise en place.

Comment permettre ces changements nécessaires, tout en protégeant les milieux habités de projets qui les dénatureraient? Dans ce contexte, la réglementation d’urbanisme est-elle un mal nécessaire, ou est-il possible de concilier l’atteinte de ces objectifs à priori divergents? De quels exemples peut-on s’inspirer pour trouver le juste équilibre?

Nos invités exposeront leur point de vue ou leur expérience professionnelle face à la réglementation urbanistique. Le pouls de la salle sera pris au cours de la soirée afin d’évaluer si le discours des invités réussira à teinter l’opinion du public : entre flexibilité et contrainte … où se situe la réglementation d’urbanisme?

LES PANÉLISTES

L’évènement est gratuit et ouvert au grand public.
Une consommation sera offerte aux membres de l’ADUQ.

……………………………..

SDUA14

Automne : LA VILLE INATTENDUE
10 novembre au Cercle, 19h 00 |  228 rue St-Joseph Est, Québec

L’ADUQ vous convie à l’édition d’automne des Saisons du design urbain à Québec, le lundi 10 novembre prochain, toujours au Cercle, à 19h00. Nous avons le plaisir de nous associer, pour cette occasion, au programme de maîtrise en Design urbain de l’Université Laval, pour une «Soirée inattendue» !
Comment la micro-intervention sur la ville, à la fois modeste et percutante, discrète et assumée, temporaire et porteuse, peut-elle recadrer la perception d’un lieu en plus de lui donner un nouveau sens?
C’est la question qui a animé le travail de recherche-création des étudiants de l’Atelier/Laboratoire de Design urbain de la maîtrise de l’Université Laval dans le cadre du concours-charrette « La Ville Inattendue » tenu en septembre 2014.
L’objet du défi consiste à imaginer et à réaliser une installation urbaine à l’échelle 1 :1 et de rendre compte de son pouvoir transformateur sur le lieu, le quartier, la vie urbaine. L’installation est comprise ici comme un dispositif de transformation temporaire des lieux délaissés, des lieux de passage, des lieux problématiques, des lieux trop familiers ou des lieux emblématiques de Québec. Les installations prennent plusieurs formes, envergures et matérialités, mais restent légères et démontables, sans impact lourd à long terme, presque furtives ! Elles sont résolument ancrées dans le local, en forte connivence avec le génie du lieu.
La ville inattendue, c’est une réflexion en action sur les manières de transformer temporairement l’espace public au moyen d’installations structurantes et marquantes pour fabriquer des espaces de découverte et d’appropriation.
Les 18 étudiants chercheurs-créateurs de l’Atelier/Labo DU feront leur présentation inattendue en mode 20 images X 20 secondes devant un jury qui commentera à chaud, devant le public en délire du Cercle !
Le jury:

  • Louis-Daniel Brousseau, architecte, Ville de Québec
  • Vincent Roy, directeur général et artistique, EXMURO arts publics
  • Catherine-Ève Gadoury, coanimatrice de «faire la ville», journaliste et responsable de l’action culturelle au MNBAQ
  • Patrick Caux, dramaturge, consultant et chroniqueur
  • Jeab-François Laroche, collectif La Fourchette, designeur urbain
Cinq tactiques = cinq micro-interventions = cinq installations = toute une soirée d’idées !!
La soirée est ouverte au public et une consommation sera offerte aux membres de l’ADUQ.

_______________

Saisons du DU

Été : POUR DES VILLES À ÉCHELLE HUMAINE

18 septembre au Cercle, 19h30 |  228 rue St-Joseph Est, Québec

L’ADUQ a le plaisir de présenter pour une deuxième année les Saisons du design urbain à Québec. Pour l’édition d’été, nous vous accueillons le jeudi 18 septembre prochain, au Cercle, à 19h30.

Cette édition fera exception à la formule habituelle, prenant la forme d’une soirée projection. Dans le cadre de la Semaine des transports collectifs et actifs et de la tournée organisée par le Centre d’écologie urbaine de Montréal, nous sommes heureux de vous présenter le film Pour des villes à échelles humaines (The Human Scale). L’architecte et designer urbain Jan Gehl étudie et écrit sur les villes et ses habitants depuis plus de quarante ans. Il constate que de la Chine aux États-Unis, en passant par le Danemark, l’Italie, l’Australie, le Bangladesh et la Nouvelle-Zélande, l’aménagement des villes n’est pas toujours adapté … à l’humain. Or, ces environnements s’étant développés sans prendre compte des besoins de ses habitants, comment renverser la tendance? Ce film présente les idées de professionnels qui croient qu’il n’est pas trop tard pour construire des villes à échelle humaine : en écoutant ce que les citoyens ont à dire, en construisant une ville qui donne une place de choix aux piétons et surtout en s’attardant à la qualité des espaces publics. Cet évènement fait partie d’une série de quatre, tous présentés au Cercle, à Québec.

 

  _________

Saisons du DU

PRINTEMPS : L’ALIMENTATION ET LA FABRIQUE DE LA VILLE

15 mai au Cercle, 17h30 |  228 rue St-Joseph Est, Québec

 

L’ADUQ a le plaisir de vous convier à la troisième  édition des Saisons du design urbain de Québec, le jeudi  15mai, à Québec.

À l’occasion de la table ronde «L’alimentation et la fabrique de la ville», un panel d’intervenants sera réuni pour discuter de la relation entre les milieux urbains, les aliments qui y circulent; qui y poussent; que l’on partage; et que l’on y mange.

Nous verrons que la question alimentaire, bien au-delà de la production, peut jouer un rôle d’importance dans l’organisation de la ville et ce à plusieurs échelles. Le système alimentaire urbain, les circuits courts, le jardinage urbain, la bouffe de rue, entre autres, intéressent de plus en plus de citoyens, de professionnels et de décideurs. Quelle place peut-on accorder aux aliments dans le projet urbain? Et quelles dynamiques peuvent-ils engendrer? Après tout, se nourrir est une activité essentielle et sociable!

Cet évènement fait partie d’une série de quatre, tous présenté au Cercle, à Québec. Les présentations des intervenants seront suivies d’une discussion ouverte, dans laquelle le public est invité à questionner, réagir et débattre spontanément avec les panélistes dans une ambiance décontractée et conviviale.

PANÉLISTES
– Cécile Combelle | Atelier Barda
– Marie Eisenmann | Les Urbainculteurs
– Vincent Galarneau | Vivre en Ville
– Marie-Joëlle Tétreault, Sandrine Dufresne-Aubertin, Audrey Gagnon et Olivier Lalancette | Concepteurs du projet Food for Thought!, présenté au concours Art Urbain 2014.

L’évènement est gratuit et ouvert au grand public.

  _________

Saisons-du-DU-Laville-en-hiver--20-du-mois

LA VILLE EN HIVER  |  20 février au Cercle, 17h30 |  228 rue St-Joseph Est, Québec

 L’ADUQ a le plaisir de vous convier à la troisième  édition des Saisons du design urbain de Québec, jeudi le 20 février, à Québec.

L’édition d’hiver aura comme objet La ville en hiver.

Dans la continuité du concours d’idées Nordicité, organisé par l’ADUQ en collaboration avec Vivre en Ville et le Bureau du design de la Ville de Montréal il y a un an, la troisième édition des Saisons du design urbain a pour but de continuer l’exploration sur la place qu’occupe l’hiver dans notre quotidien.

À l’occasion de la table ronde «La ville en hiver», un panel d’intervenants sera réuni pour discuter de la vie urbaine hivernale et des opportunités d’adaptation de la ville, de ses réseaux et ses espaces publics. Nous verrons des projets d’ici et d’ailleurs, du quotidien et de l’événementiel, ainsi que des moyens d’améliorer le confort de nos environnements en vue d’un même objectif : Raviver le plaisir de vivre dans une ville nordique.

Cet évènement fait partie d’une série de quatre, tous présenté au Cercle, à Québec. Les présentations des intervenants seront suivies d’une discussion ouverte, dans laquelle le public est invité à questionner, réagir et débattre spontanément avec les panélistes dans une ambiance décontractée et conviviale.

PANÉLISTES

– Étienne Grandmont | Accès Transports Viables
– Francis Falardeau-Laperle et Janie Hémond | Lauréats du concours Nordicité
– Véronique Koulouris | Commission de la capitale nationale du Québec
– Jean-François Laroche | Récipiendaire de la Bourse innovation de la Ville de Québec
– André Potvin et Claude Demers | Groupe de recherche en ambiances physiques

SOIRÉE ANIMÉE PAR

– Catherine Dubois | Groupe de recherche en ambiances physiques

L’évènement est gratuit et ouvert au grand public.

____________________

Les-Saisons-du-design-automne-2AUTOMNE : LE DESIGN DE LA VILLE ET LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

L’ADUQ a le plaisir de vous convier à la deuxième édition des Saisons du design urbain de Québec, mercredi le 27 novembre, à Québec.

L’édition d’automne aura comme objet Le design de la ville et les changements climatiques.

À cette occasion, un panel d’intervenants sera réuni pour présenter les défis qui attendent nos villes et les stratégies qui pourraient être mises de l’avant afin de réduire les impacts des changements climatiques sur nos milieux.

Quelles mesures d’adaptation pourraient être envisagées, au Québec, afin de réduire notre impact sur l’environnement, ainsi qu’à augmenter la résilience de nos villes face aux aléas climatiques? Ces stratégies devraient être prises en compte à toutes les échelles de la construction et la transformation de la ville, autant en matière d’architecture, de design urbain et d’urbanisme. Des expériences pertinentes, du Québec et d’ailleurs, seront présentées afin d’illustrer ces stratégies qui nous permettront d’assurer la qualité de nos milieux de vie, à long terme.

Cet évènement fait partie d’une série de quatre, tous présenté au Cercle, à Québec. Les présentations des intervenants seront suivies d’une discussion ouverte, dans laquelle le public est invité à questionner, réagir et débattre spontanément avec les panélistes dans une ambiance décontractée et conviviale.

PANÉLISTES

-Isabelle Boucher. MAMRO
-Catherine Dubois. GRAP
-Sophie Guilbault. Institute for Catastrophic Loss Reduction, Toronto
-Francis Pronovost. Écobâtiment
-Olivier Lord, Marc-Antoine Dufault et Dany Durand-Courchesne. 3e prix au concours 3C: Comprehensive Coastal Communities

SOIRÉE ANIMÉE PAR

– Geneviève Cloutier. CRAD

L’évènement est gratuit et ouvert au grand public. Une consommation sera offerte aux membres de l’ADUQ.

 

____________________

 ÉTÉ : URBANISME TACTIQUE

18 septembre, 17h30, Le Cercle (228 St-Joseph Est, Québec)

 Le mercredi 18 septembre, l’ADUQ présentera au Cercle la première édition des Saisons du design urbain de Québec, une série de quatre évènements qui se dérouleront à Québec au cours de la prochaine année.

Une saison : un thème. Chaque saison, un panel d’intervenants sera réuni pour présenter des réalisations pertinentes ou un point de vue sur un sujet actuel en design urbain. Le public sera ensuite invité à questionner, réagir et débattre spontanément avec les panélistes dans une ambiance décontractée et conviviale.

L’édition d’été des Saisons du design urbain de Québec sera lancée avec une table ronde participative sur le thème de l’urbanisme tactique, un mouvement en émergence à travers le monde qui cherche à transformer et dynamiser l’espace public urbain avec des petits projets initiés par des groupes de citoyens et autres acteurs locaux. Places publiques éphémères, opérations de verdissement et autres interventions spontanées visant la réappropriation de la rue ou d’espaces de la ville sont autant d’exemples d’urbanisme tactique qui peuvent mener à une amélioration de la qualité de vie d’un quartier.

Les actions de l’urbanisme tactique ont-elles réellement un impact sur la manière dont les villes du 21e siècle se façonnent? Quel peut être leur apport dans la pratique du design urbain à Québec?

PANÉLISTES
1x1x1 | Laboratoire de création
Le Banc | Collectif de création et d’intervention urbaine
Nik Luka | Professeur en architecture et aménagement, McGill
Plux.5 | Collectif de création architecturale

L’événement est gratuit et ouvert au grand public.
Une consommation sera offerte aux membres de l’ADUQ.